[ Institutions ]

Le dispositif a été déployé le 17 octobre 2017 après avoir été incubé par l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) en copilotage
avec le ministère de l’Intérieur et le soutien des ministères de l’Économie et des Finances, de la Justice et du
secrétariat d’État chargé du Numérique. Il est désormais piloté par le Groupement d’Intérêt Public ACYMA.

Ses publics sont :
• les particuliers,
• les entreprises (hors opérateurs d’importance vitale – OIV – qui relèvent de l’ANSSI),
• les collectivités (hors opérateurs d’importance vitale – OIV – qui relèvent de l’ANSSI).
Ses missions sont :
• l’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance,
• l’information et la sensibilisation au niveau national sur la sécurité numérique,
• l’observation du risque numérique pour pouvoir l’anticiper.

Dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance
Groupement d’Intérêt Public ACYMA
Web : www.cybermalveillance.gouv.fr
Facebook :@cybervictimes Twitter :@cybervictimes

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) est l’autorité nationale en matière de défense et de sécurité des systèmes d’information. L’ANSSI a organisé son cœur de métier notamment pour réagir face à la menace, développer des produits de très haut niveau de sécurité à usage gouvernemental, informer et conseiller, former le personnel de l’État et labelliser des produits et services de confiance.

Or derrière la simplicité apparente de la définition se cache une réalité de vaste ampleur puisque les systèmes d’information sont non seulement omniprésents, mais en pleine expansion dans le monde interconnecté qu’est le nôtre. Pour la seule année 2014, deux nouvelles priorités se sont ainsi ajoutées pour répondre aux nouvelles menaces et aux nouveaux enjeux de la SSI. Dans le cadre de la Loi de programmation militaire (LPM), l’ANSSI travaille actuellement à la mise en œuvre de l’article 22 ayant trait à la sécurité des SI des opérateurs d’importance vitale (OIV). Et elle participe activement au développement de l’industrie française de la cybersécurité, notamment dans le cadre de la Nouvelle France industrielle et de son plan dédié à la cybersécurité. Forte de près de 400 agents fin 2014, l’ANSSI recrute sur des profils d’experts très variés pour répondre au large éventail de ses missions.

La Délégation Générale du Québec accompagne les entreprises québécoises dans leurs actions sur le marché français. Elle accompagne aussi les entreprises françaises sur le marché québécois dans leurs recherches de partenaires technologiques et industriels.

Au sein du service économique, Eric Duflos est plus particulièrement en charge des secteurs : aéronautique, informatique, défense et sécurité.
Eric Duflos
Attaché Affaires Economiques
Délégation générale du Québec
66 rue Pergolèse
75116 Paris
Tél : 01 40 67 85 82
Fax : 01 40 67 85 89

Abonnez vous à notre bulletin économique